Aire de Brodmann 15 - cortex temporal antérieur

Cette aire a été définie chez le singe par Brodmann, mais il ne trouva pas de structure correspondante chez l'homme. Cependant, des données d'imagerie récentes suggèrent qu'une structure fonctionnelle homologue existe dans le cerveau humain.

L'aire 15 est située dans la partie de l'insula la plus proche du lobe temporal, elle comprend également la partie antérieure du lobe temporal. Elle est profondément enfouie dans la scissure de sylvius et n'est donc pas visible directement.

Le cortex de l'aire 15 est plus mince que le reste de l'insula et du lobe temporal. La couche moléculaire I est anormalement large, les couches granulaire et pyramidale externes (II et III) sont moins denses. Il n'y a pas de couche IV granulaire interne. La couche VI se subdivise en sous couches, l'une extérieure de forte densité cellulaire, l'autre moins dense. L'organisation cellulaire de cette couche est parallèle à la surface du cortex, les amas de cellules formant des lamelles tangentes à celle-ci, similaires à celles que l'on trouve dans les aires 10 et 11.

Au moins un groupe de recherche (1) pense avoir trouvé une aire homologue chez l'homme, présentant des caractéristiques anatomiques semblables, notamment sa localisation.

L'aire 15 reçoit des informations en provenance des nerfs de Hering, donc de l'information issue des récepteurs situés dans les carotides (barocepteurs sensibles à la pression artérielle et chimio-récepteurs sensibles aux concentrations sanguines de divers composés). L'aire 15 est notamment suractivée lors d'attaques de paniques.

(1) Fischer, et Al. (1998) "Brain correlates of an unexpected panic attack : a human positron emission tomographic study". Neuroscience Letters 251(2):137-140 (1998)