Aire de Brodmann 22 - Gyrus temporal supérieur


Cette aire se situe sur la partie supérieure du lobe temporal (partie du gyrus temporal supérieur). Le consensus actuel estime que cette région intervient dans le traitement auditif et la compréhension du langage. Cette fonction étant fortement latéralisée, les chercheurs pensent que l'aire 22 gauche intervient (chez les sujets dont l'hémisphère dominant est le gauche) dans la compréhension du langage (sémantique), tandis que l'aire 22 droite serait plutôt orientée vers le traitement de la mélodie, du rythme ou de l'intensité des sons parlés (prosodie).

Chez l'homme l'aire 22 correspond approximativement aux deux tiers latéraux et caudaux du gyrus temporal supérieur. elle est délimitée rostralement par les pôles temporaux (aire 38), sur le bas par l'aire 21, sur la partie caudale par l'aire angulaire (39) et l'aire supramarginale (40). Enfin, elle entoure une partie, sur son dessus, de la région temporale transverse (42). La partie caudale postérieure de cette région temporale supérieure est l'aire de Wernicke (le plus souvent à gauche seulement).

L'épaisseur corticale de la zone 22 est plus importante que celle de la zone 21, la densité en moyenne est plus réduite et la couche IV granulaire est encore moins développée et moins dense. Il n y a pas de limite détectable entre la couche pyramidale interne V et la couche multiforme VI. Les cellules ganglionnaires de la couche V sont néanmoins nombreuses mais concentrées près de la frontière avec la couche IV (comme pour la zone 21). Ces cellules sont toutefois plus arrondies et de forme pyramidale. La couche VI se densifie en s'enfonçant dans les profondeurs du cerveau, elle possède une sous-couche VIb formée de cellules fusiformes, plus dense vers la frontière avec la substance blanche sous-corticale.