Aire de Brodmann 24 - Cortex cingulaire antérieur ventral


Chez l'homme cette région couvre une large portion du cortex cingulaire antérieur, surtout sa partie ventrale. Elle occupe la majeure partie du gyrus cingulaire antérieur autour du genou du corps calleux. Sa bordure extérieure correspond approximativement au sillon cingulaire. Elle est délimitée dans la profondeur par l'aire 33, à l'extérieur par la région cingulaire antérieure dorsale (32), vers le bas par le cortex cingulaire postérieur ventral (23) et vers le haut en arrière, par le cortex cingulaire postérieur dorsal (31)

Francis Crick, l'un des découvreurs de l'ADN (1953), estime que cette zone est le siège de la volonté et du "libre-arbitre" : la lésion de cette aire entraine une aboulie et des difficultés motivationnelles. D'autres expériences semblent indiquer que cette zone intervient dans les réactions physiologiques émotionnelles (hérissement des poils, modifications cardiovasculaires, dilatation des pupilles). Son excitation peut par exemple provoquer un arrêt respiratoire et l'inhibition de la motricité volontaire.

Le cortex est mince, la couche IV inexistante, de telle sorte que les cellules pyramidales externes (sous-couche IIIb), densément réparties, se confondent avec les cellules semblables de la couche pyramidale interne (V). La couche multiforme VI est très mince.

Dans des travaux ultérieurs (1909), Brodmann estima que cette zone était subdivisible, ce qui l'amena à dénommer deux aires, 24 et 25.